^^

Échelle de Beaufort







L'échelle de Beaufort est une échelle de mesure empirique, comportant 13 degrés (de 0 à 12), de la vitesse moyenne du vent sur une durée de dix minutes utilisée dans les milieux maritimes. Le degré Beaufort correspond à la vitesse moyenne du vent. Si cette vitesse peut être mesurée avec une bonne précision à l'aide d'un anémomètre, il est commode, en mer, d'estimer cette vitesse par la seule observation des effets du vent sur la surface de la mer.

Il revient à l'amiral britannique Francis Beaufort (1774-1857) d'avoir, en 1805, imaginé une échelle comportant des critères assez précis pour quantifier le vent en mer et permettre la diffusion d'informations fiables universellement comprises. Ce fut l'« échelle de Beaufort ».

D'autres critères y furent adjoints pour étendre son application à terre. Bien que très employée, l'expression « un vent de 4 beaufort avec des rafales à 6 » est incorrecte. En effet, l'échelle de Beaufort est strictement réservée au vent moyen. De plus, les effets d'une rafale sont nettement différents d'un vent moyen pour une même vitesse de vent. Le symbole de l'échelle de Beaufort est le bf.

Force Termes Vitesse en nœuds Vitesse en km/h État de la mer Effets à terre
0 Calme moins de 1 moins de 1 La mer est comme un miroir La fumée monte verticalement
1 Très légère brise 1 à 3 1 à 5 Quelques rides ressemblant à des écailles de poissons, mais sans aucune écume La fumée indique la direction du vent. Les girouettes ne s'orientent pas.
2 Légère brise 4 à 6 6 à 11 Vaguelettes ne déferlant pas On sent le vent sur la figure, les feuilles bougent.
3 Petite brise 7 à 10 12 à 19 Très petites vagues. Les crêtes commencent à déferler. Écume d'aspect vitreux. Parfois quelques moutons épars Les drapeaux flottent bien. Les feuilles sont sans cesse en mouvement.
4 Jolie brise 11 à 15 20 à 28 Petites vagues, de nombreux moutons Les poussières s'envolent, les petites branches plient.
5 Bonne brise 16 à 20 29 à 38 Vagues modérées, moutons, éventuellement embruns Les petits arbres balancent. Les sommets de tous les arbres sont agités.
6 Vent frais 21 à 26 39 à 49 Crêtes d'écume blanches, lames, embruns On entend siffler le vent.
7 Grand frais 27 à 33 50 à 61 Trainées d'écume, lames déferlantes Tous les arbres s'agitent.
8 Coup de vent 34 à 40 62 à 74 Tourbillons d'écumes à la crête des lames, trainées d'écumes Quelques branches cassent.
9 Fort coup de vent 41 à 47 75 à 88 Lames déferlantes grosses à énormes, visibilité réduite par les embruns Le vent peut endommager les bâtiments.
10 Tempête 48 à 55 89 à 102 Conditions exceptionnelles : Très grosses lames à longue crête en panache. L'écume produite s'agglomère en larges bancs et est soufflée dans le lit du vent en épaisse trainées blanche. Dans son ensemble, la surface des eaux semble blanche. Le déferlement en rouleaux devient intense et brutal. Visibilité réduite Gros dégâts.
11 Violente tempête 56 à 63 103 à 117 Conditions exceptionnelles : Lames exceptionnellement hautes (les navires de petit et moyen tonnage peuvent, par instant, être perdus de vue). La mer est complètement recouverte de bancs d'écume blanche élongés dans la direction du vent. Partout, le bord de la crête des lames est soufflé et donne de la mousse. Visibilité réduite Très gros dégâts.
12 Ouragan égal ou supérieur à 64 supérieur à 118 Conditions exceptionnelles : L'air est plein d'écume et d'embruns. La mer est entièrement blanche du fait des bancs d'écume dérivant. Visibilité fortement réduite Dégâts très importants.
Qu'est-ce que du vent:
Le vent est tout simplement l'air en mouvement, le déplacement de la haute pression à basse pression.

Mécanisme des vents aériens:
Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est essentiel à tous les phénomènes météorologiques. Comme les courants marins, le vent est décrit par les lois de la dynamique des fluides. Il existe une inter-dépendance entre ces deux circulations de fluides. Les vents sont provoqués par un réchauffement inégalement réparti à la surface de la planète par l’énergie solaire, et par la rotation de la planète. Les vents sont généralement classifiés selon leur ampleur spatiale, leur vitesse, leur localisation géographique, le type de force qui les produit et leurs effets. La vitesse du vent est mesurée avec un anémomètre mais peut être estimée par une manche à air, un drapeau, etc. Le vent est l'acteur principal de l'oxygénation des océans ainsi que des lacs de haute montagne, par agitation de sa surface. La circulation engendrée par les vents permet de disperser de nombreux agents minéraux et organiques ainsi que des roches sédimentaires. Il façonne la forme des plantes et du relief, influence le déplacement des populations d’insectes volants et la migration des oiseaux. Le vent a inspiré dans les civilisations humaines de nombreuses mythologies ayant influencé le sens de l’histoire. Il a influé sur les transports, voire les guerres, mais également fourni des sources d’énergie pour le travail purement mécanique et pour l’électricité. Il influe même sur les loisirs. Le vent fait le plus souvent référence aux mouvements de l’air dans l'atmosphère terrestre. Par extension, le mouvement de gaz ou de particules polarisées allant du Soleil vers l’espace extérieur est appelé vent solaire et l’échappement gazeux de particules légères d’une atmosphère planétaire vers l’espace est nommé le vent planétaire.



Explication: (des vents)