^^

Degrés-Jour






Définition jour degré
Les degrés-jours sont essentiellement une simplification des données météorologiques - en dehors des données de température d'air pour être plus précis. Les degrés-jours sont faciles à utiliser et à travailler avec, Cela rend les degrés-jours populaires parmi les consultants en énergie et gestionnaires de l'énergie.

Les degrés-jours peuvent venir dans n'importe quelle échelle de temps, mais ils ne sont généralement que des chiffres hebdomadaires ou mensuels. Vous pouvez les additionner ensemble pour faire des figures couvrant une période plus longue (par exemple somme de 12 mois consécutifs de degrés-jours pour faire une année de degrés-jours au total). Ceci est utile si vous travaillez avec, pour calculer vos besoins trimestriels ou annuels de consommation d'énergie.

Il existe deux types principaux de degrés-jours: les degrés-jours de chauffage (DJC) et les degrés-jours de refroidissement (CDD). Les deux types peuvent être Celsius ou Fahrenheit.

Degrés-jours de chauffage (DJC)
Les degrés-jours de chauffage (DJC) sont utilisés pour les calculs qui se rapportent au système de chauffage des bâtiments. Par exemple, (DJC) peut être utilisé pour normaliser l'énergie de la consommation des bâtiments avec chauffage central.

Les degrés-jours de chauffage proviennent d'une "température de base", et fournissent une mesure de combien (en degrés), et pour combien de temps (en jours), à l'extérieur la température était inférieure à la température de base. En France, les degrés jours de chauffage sont calculer avec une température de base de 18 °C, aux États-Unis,c'est 65 ° F.

Un exemple de calcul: si la température extérieure était de 2 degrés au-dessous de la température de base pour 2 jours, il y aurait un total de 4degrés-jours au cours de cette période (2 degrés x 2 jours = 4 degrés-jours). En réalité, le processus de calcul de degrés-jours est compliquée parle fait que la température extérieure varie pendant toute la journée. Heureusement, cependant, vous pouvez utiliser les degrés-jours dans vos propres calculs, sans se soucier de la façon dont ils ont été calculés à l'origine!

Les degrés-jours de refroidissement (CDD)
Les degrés-jours de refroidissement (CDD) sont utilisés pour les calculs relatifs de la climatisation des bâtiments. Par exemple, CDD peut être utilisée pour calculer l'énergie et la consommation des bâtiments avec la climatisation.

Les degrés-jours de refroidissement, viennent également avec une température de base, et fournissent une mesure de temps, ou la température extérieure était au dessus de cette température de base.

Les degrés-jour de chauffage (DJC) et les degrés-jours de refroidissement (CDD) sont des indices quantitatifs visant à refléter la demande d'énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir votre maison ou votre entreprise. Ces indices sont dérivés à partir d'observations quotidiennes de la température,de chauffage (ou de refroidissement),ce qui permet de savoir pour une structure donnée le nombre de degrés-jours de chauffage de cet endroit.

Plus précisément, le nombre de degrés de chauffage dans une journée est définie comme la différence entre une valeur de référence de (18 ° C) et la moyenne des températures extérieure pour ce jour-là. La valeur de 18 ° C est considérée comme un point de référence car l'expérience montre que si la température extérieure est de18 ° C, alors pas de chauffage ou de refroidissement est normalement requisment, le nombre de degrés de chauffage dans une journée est définie comme la différence entre une valeur de référence de (18 ° C) et la moyenne des températures extérieure pour ce jour-là. La valeur de 18 ° C est considérée comme un point de référence car l'expérience montre que si la température extérieure est de18 ° C, alors pas de chauffage ou de climatisation requis.

65 ° F est connue sous le nom "température de base" des degrés-jours aux Etats-Unis. Les degrés-jours sont souvent trouvé avec une température de base de 65 ° F (18 ° C), et 15,5 ° C (59,9 ° F) est commune dans de nombreux pays tels que le Royaume-Uni. 18 ° C pour la France. Toutefois, les degrés-jours de chauffage et de refroidissement peuvent effectivement être calculé en utilisant n'importe quelle température de base. La température de base la plus appropriée à utiliser dépend de l'application (par exemple, la température à laquelle le bâtiment est chauffé et la quantité de chaleur fourni par les personnes et le matériel.) .

Les degrés-jours de chauffage et de refroidissement peuvent être ajoutés sur des périodes de temps pour fournir une estimation approximative de la période de chauffe et de refroidissement. dans le cours d'une année, par exemple, le nombre de degrés-jours de chauffage pour New York City se situe autour de 5000 alors que pour Barrow, en Alaska est plus de 20000. Ainsi, on peut dire que, pour une maison aux données et structure similaire et d'isolation similaire, il faudra quatre fois plus d'énergie pour chauffer la maison à Barrow,que celle de New York.

Problèmes
Le système de degrés-jours a plusieurs problèmes. La température de base avec laquelle les degrés-jours sont les plus facilement disponibles varie en fait d'un pays à l'autre. Par exemple, la température "par défaut" de base au Royaume-Uni est de 15,5 ° C (59,9 ° F), tandis que, en France, c'est 18 ° C (65 ° F). Cela seul est une indication de l'approche d'une base de calculs de température.

La chaleur requise n'est pas linéaire avec la température, et des bâtiments lourdement isolés peuvent avoir une température inférieure de base au "point d'équilibre." Le calcul du chauffage, ou du refroidissement requis dépend de plusieurs facteurs, outre la température extérieure: comment le bâtiment est isolé du rayonnement solaire qui chauffe les murs, le nombre d'appareils électriques en cours d'exécution (par exemple les ordinateurs élève la température ambiante) le vent, et le nombre de personnes résidant dans le bâtiment, et les opinions des individus sur ce qui constitue un intérieur confortable peut-être différent, sur la température à adopter. Un autre facteur important est la quantité d'humidité relative, ce qui est important pour déterminer comment un individu est à l'aise. .

Ces sources contribuent à un "gain de chaleur interne moyenne" qui est généralement une valeur d'environ 2,5 ° C. Si vous soustrayez à la moyenne typique interne le gain de chaleur de la température de l'immeuble typique (20,5 ° C - 2,5 ° C), vous obtenez une température de base de 18,0 ° C. C'est effectivement la température interne moyenne qui fournit la différence.

Les bâtiments sont chauffés à des températures différentes. Bien qu'il soit souvent recommandé que les immeubles de bureaux soit chauffé à 19 ° C (66 ° F), en réalité, ils sont souvent de plusieurs degrés plus chaud. Les bâtiments industriels sont souvent de plusieurs degrés plus froid. La moyenne des gains de chaleur interne varie considérablement d'un bâtiment à l'autre. Il est clair qu'un bureau encombré bondé de gens et d'équipement aura un gain beaucoup plus élevé de chaleur interne, qu'un bureau faiblement remplis avec des plafonds hauts.