^^

La Sécheresse









DESCRIPTION

En climatologie, on parle de sécheresse lorsque les précipitations sont anormalement faibles par rapport à la normale. En France et dans les pays voisins, on parle de "sécheresse absolue" une période d'au moins 15 jours consécutifs sans goutte d'eau (ou avec moins de 0,20 mm de pluie par jour). Aux États-Unis, on dit qu'il y a sècheresse quand une zone étendue reçoit seulement 30 % ou moins de précipitation qu'en temps normal sur vingt et un jours minimum. En Australie, il faut qu'une région reçoive moins de 10 % de précipitations par rapport à la moyenne annuelle et en Inde il faut que les précipitations annuelles soient inférieures de 75 % aux normales saisonnières pour qu'on parle de sècheresse. Dans certains cas elle peut durer de nombreuses années voir envahir une grande partie d'un continent.

Souvent l'été, des canicules interviennent. Ce sont des périodes ( s'échelonnant d'un jour à plusieurs mois) de très grande chaleur.


la moyenne des températures minimales et maximales des étés en France (du 1er juin au 11 août).

LES TYPES DE SECHERESSES

On distingue 3 types de sècheresses :

- la sécheresse atmosphérique qui est liée à un manque de précipitations. Elle est jugée en fonction des quantités d'eau relevées dans les pluviomètres.

- la sécheresse agricole qui est attachée au taux d'humidité du sol agricole à 1 mètre de profondeur.Lorsqu'elle a lieu, la réserve utile des sols des végétaux s'épuise et peut entrainer des effets dramatiques sur les plantes. Cela ralentit la montée de la sève .

- la sécheresse hydrologique qui est la diminution des ruisseaux et des rivières. Elle intervient après l'épuisement de la réserve en eau des sols. A ce niveau, on parle de sécheresse hydrologique. Quand cette situation s'aggrave encore, alors les nappes phréatiques, puis souterraines disparaissent au fur et à mesure.

CAUSES DES SECHERESSES ET CANICULES

Les sécheresses et canicules d'été se produisent quand un anticyclone important reste longtemps stationnaire au dessus du pays et tient à l'écart les dépressions de l'Atlantique qui le contournent.

Masse d'aire chaude qui vient sur l'Europe

Le05/08/2003 un anticyclone était au dessus de l'Europe et une masse d'air d'Afrique est remontée jusqu'en Angleterre. Il a fait 41°C à Séville, 32°C à Londres.

Dans beaucoup de pays les sècheresses sont liées aux anomalies des températures de la surface de l'eau du Pacifique. Alors le phénomène El Nino peut avoir des effets sur les sècheresses.El Nino source wikipedia Quand ce phénomène climatique se présente l'Indonésie, l'Australie, le Japon, le sud de l'Afrique, la Chili, le Brésil et l'Alaska sont touchés par des sècheresses et des canicules sévères.

On dit qu'il y aurait un temps sec et ou chaud selon un cycle de 28 ans en Europe de l'ouest. En 1921 une sècheresse très importante a eu lieu puis en 1949 un été chaud et sec, l'été 1976 a aussi été très chaud puis sec et c'est 28 ans après qu'une nouvelle sècheresse importante est revenue soit en 2003. A quoi est dû ce cycle ça on ne le sait pas encore.

OÙ ONT LIEU LE PLUS SOUVENT LES SECHERESSES ?

Les sècheresses peuvent avoir lieu un peu partout dans le monde. Sauf dans les zones polaires et subpolaires sont les seules zones qui ne subissent pas de sècheresses.

humide -----> sec
 
        zone polaire
      zone subpolaire
        zone tempérée
        zone subtropicale
        zone tropicale

Cette carte nous montre que les zones sèches se trouvent un peu partout, mais surtout aux tropiques du cancer et du capricorne.

Les Sécheresses en France : nombre annuel moyen
de séquences de plus de 14 jours sans pluie. Dans le Nord-Est, les Alpes du Nord et le Massif central, les séquences sèches sont plus fréquentes en hiver qu'en été.

  0,10
  0,20
  0,30
  0,40

LES EFFETS DE LA SECHERESSE

Quand la sècheresse se prolonge, elle cause beaucoup d'effets négatifs :

- le niveau des nappes phréatiques baisse

- le niveau des lacs et rivières s'épuise ce qui perturbe la circulation fluviale

- les restrictions d'eau peuvent concerner l'irrigation des cultures, les usages domestiques de l'eau, comme l'arrosage des jardins ou encore les prélèvements industriels.

- une baisse voir même des pertes de récoltes

- les feux de forêts sont plus courants et plus importants

- on constate l'érosion des sols

 

 

Cliquez ici pour agrandir

 

En juillet 2003 une grave sècheresse a touché plusieurs pays européens dont l'Autriche, la Roumanie, la Hongrie, la République Tchèque, l'Italie et la France, et a perturbé la circulation fluviale notamment sur le Danube et la production d'électricité.

Cliquez ici pour agrandir

Comparaison entre l'Elbe avec un niveau élevé lors de l'année pluvieuse 2002 et l'Elbe avec un niveau bas lors de l'année sèche 2003.

HISTORIQUE DES SECHERESSES

EN EUROPE

Les sècheresses en Europe :

C'est en 1303 qu'on a connu la sècheresse la plus importante du millénaire. On pouvait traverser le Rhin à pied sec.

les autres sècheresse furent en 1540, 1719, 1874, 1906, 1911, 1921, 1945, 1947, 1949, 1953, 1957, 1964, 1976, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992 et 2003. C'est de 1922 à 1952, que la France a connu un très fort réchauffement en été à cause d'un flux de sud à répétition.

En 1788, la France a connu un printemps et un été terriblement secs, qui ont compromis les récoltes.

En 1911, ce fut la seule année du siècle où on a dépassé les 35°C durant les mois de juillet, août et septembre à Paris (32 jours au dessus de 30°C à Paris et 53 jours à Marseille !)

En 1921, on a seulement relevé 200 mm de pluie à Nancy, 278 mm Paris. La sécheresse a duré toute l’année. Cet été a été véritablement encore plus sec que 1976.

En 1949, l'été a commencé plus tôt. Il faisait déjà plus de 30°C en avril dans la moitié nord, et la sécheresse a duré tout l’été avec des températures extrêmement élevées.

En 1976, la sècheresse a été si importante que tout le monde s'en rappelle comme étant une des pires années de sècheresse de la fin du 20ème siècle (voir ci-dessous).

En 1994, juillet et août ont connu 56 jours de températures supérieures à 30°C à Marseille-Marignane et 60 jours de températures supérieures à 30°C au Luc dont 31 jours en juillet.

En 1950, au Luc en juillet on a eu 19 jours de températures supérieures à 35°C (un record toujours pas battu ).

En juillet 1983, à Carpentras il y a eu 15 jours de températures supérieures à 35°C et 11 jours à Marseille.

En 2003 de mars à août une sècheresse plus importante que 1989 s'est installée sur l'Europe (voir ci-dessous).

LA SECHERESSE DE 1976 ET 2003 EN EUROPE

- 1976

Cette année de début décembre 1975 jusqu'en août 1976 les précipitations mensuelles ont été souvent déficitaires dans la plupart des régions françaises. Décembre 1975 puis janvier, mai et surtout juin 1976 ont connu des pluies particulièrement faibles. Conséquences les nappes phréatiques ne se sont pas rechargées. La sécheresse a surtout était intense dans la moitié nord du pays, alors qu'au contraire la Méditerranée a été plutôt touchée par des précipitations fortement excédentaires. Ceci est dû à l’anticyclone chaud couvrant d’habitude le Sahara et les pays méditerranéens, constitué d’air tropical sec, qui a progressé et stationné jusqu’à l'Europe du nord ouest et donc a dévié les dépressions vers le sud. Du 01/12/1975 au 30/06/1976, il est tombé seulement 121 mm de pluie sur Paris contre 304 mm en moyenne. Cette sécheresse a réduit de moitié les récoltes de céréales.

 

- 2003

Cette année fut aussi très sèche et chaude dans beaucoup de régions. Les précipitations ont été déficitaires de 50 à 75 % dans l'Est, le Centre-Est et le Sud-Est de la France, ce qui n'arriverait statistiquement que 2 à 3 fois par siècle... Le dessèchement des sols et des végétaux a été plus important qu'en 1989 ou 1976 où il avait fait chaud et sec aussi. De grands feux de forêt ont eu lieu dans le Sud-Est de la France(plus de 700 hectares de forêt brûlé), en Italie, en Croatie, en Espagne (715 hectares ont brûlé dans la région de Madrid) et au Portugal. En Roumanie, près de Bazias, le Danube avait baissé : il a atteint un niveau de 1,50 mètre, soit plus d'un mètre en-dessous du niveau minimum requis pour la navigation des péniches. Il a atteint son niveau le plus bas en juillet depuis 1953 et plusieurs convois de barges ont échoué dans le secteur roumain du fleuve. En Autriche les précipitations ont été de 30% et 80% en dessous du niveau habituel.

Avec de fortes canicules, à Paris le thermomètre a grimpé mardi jusqu'à 36,60°C,puis 38°C à Bordeaux et 39°C à Gourdon. En Allemagne, à Karlsruhe le thermomètre a atteint 37,90°C, dans le sud-ouest. En Suisse, il a fait 37,80°C à Genève et ce n'est que la deuxième fois seulement que cette ville a atteinte de telles températures depuis le début des relevés météorologiques en 1864.

L'eau de la Méditerranée est même montée jusqu'à 30°C contre 24°C de moyenne, le 13/08/2003 lors d'une canicule de 10 jours, ce qui n'avait jamais été mesuré.

 

Le 11/06/2003 une canicule s'est abattue sur l'Europe.

 

des mesures de restriction dans 76 départements. Ils visent notamment l'arrosage des jardins, le lavage des voitures, le remplissage des piscines et l'irrigation des cultures.

 

Les précipitations du 01/02/2003 au 30/06/2003

Rapport de période 1946 / 2002 en pourcentage
15 à 40 % plus sec que d'habitude
40 à 60 %
60 à 80 %
80 à 100 %
100 à 125 %
125 à 160 % plus arrosé que d'habitude

Le réchauffement progressif de l’atmosphère terrestre devrait augmenter la fréquence et la gravité des sécheresses, et augmenter considérablement le nombre de jours de canicules dans les grandes villes.

 



Explication: (secheresse)