^^

Prévisions Météo spacial






Météo spatiale  (Alertes, observations et prévisions en direct)

Rayons X solaire: About the Solar X-ray status Champ géomagnétique: About the Geomagnetic Field status
 Alertes Météo spatiale - Mois en cours 

Structure du Soleil avec le vent solaire

More about the Sun More about the Solar Wind

Le Soleil est la star au centre de notre système solaire. Le soleil a un diamètre d'environ 1.392.000 kilomètres (environ 109 terres) et représente environ 99,86% de la masse de notre système solaire. Le reste est constitué des planètes (y compris la terre), les astéroïdes, les météorites, comètes, etc... Environ les trois quarts de la masse du soleil se compose d'hydrogène, tandis que la plupart du reste est de l'hélium. Moins de 2% se compose d'autres éléments, y compris le fer, l'oxygène, le carbone, le néon, et bien d'autres. L'âge du soleil est estimé à 5 milliards d'années. Des tests sophistiqués ont montré que la forme du Soleil est presque une sphère parfaite avec un diamètre moyen de 1.392.000 km, environ 109 fois supérieure à celle de la Terre, avec un élargissement d'environ 9/1000000, ce qui est principalement due à la gravité de Jupiter. La sphéricité complet du Soleil est expliquée par sa rotation lente. L'examen visuel et spectroscopique a montré, que la sphère solaire tourne sur son axe d'ouest en est, et le temps exigé de rotation atteint en moyenne 25 jours et 23 minutes. Mais ce temps n'est pas stable à tous les points de la surface. Ainsi près de l'équateur solaire on passe à 24 jours et 15 heures, à 45 ° de l'équateur, elle atteint environ 28,5 jours, tandis que pour les pôles il faut encore plus de temps. Le soleil suit un chemin sur la voie lactée à une distance de 25.000 à 28.000 années-lumière, à environ 226 millions d'années. Autour du soleil ons trouvent les orbites, des planètes connues 8 avec leurs satellites et d'autres organismes tels que les astéroïdes et les comètes. La terre est la troisième planète du soleil.
La chaleur de la couronne de plasma dilué est tellement élevé que pour surmonter le champ gravitationnel du soleil elle se dilate dans l'espace interplanétaire, sous la forme de vent. Le vent solaire a été identifié, et le rayonnement solaire corpusculaire se compose principalement d'électrons et de protons émis radialement à partir de la couronne du soleil à des vitesses supersoniques. Les trous stemmatikes sont les principaux points de fuite du vent solaire, car les trous stemmatikes sont situés dans des zones caractérisées par des lignes ouvertes magnétiques. Les sauts de vent solaire se font à partir de différents points sur la surface du soleil avec une vitesse initiale différente en raison des conditions différentes, comme des courants ou des vagues de vents solaires.


La musique est entraînée par des données de vent solaire qui ont été capturées par le satellite ACE au cours de l'année 2003,
à travers un processus d'interprétation connue sous le nom sonification. Le clip vidéo a été agencé de telle sorte que
les événements auditifs correspondent souvent visuellement aux éruptions solaires.
(Créateur: Robert Alexander)

Cycle solaire (en cours)

Graph showing current solar cycle progression
La progression du cycle solaire
(Le tableau du cycle solaire est mis à jour en utilisant les dernières prédictions)

Le cycle solaire. On observe le cycle solaire en comptant la fréquence et le placement des taches solaires évidentes sur le soleil. Le minimum solaire s'est produit en décembre 2008. On s'attend à ce que le maximum solaire se produise en mai 2013. Un cycle solaire dure 11 ans..

Images en temps réel du Soleil

Click for time-lapse image of the sun (large file) (304 Angstr. - 80.000 Kelv.) SOHO EIT 284 image of the sun (284 Angstr. - 2 mil Kelv.) SOHO EIT 284 image of the sun (195 Angstr. - 1,5 mil Kelv.) SOHO EIT 284 image of the sun (171 Angstr. - 1 mil Kelv.) Latest Mauna Loa image of the Sun (Mauna Loa Solar Image)

Le soleil est constamment surveillée pour Les taches solaires et les éjections de masse coronale. IET (télescope ultra-violet extrême) l'atmosphère solaire à plusieurs longueurs d'onde et donc, du matériel solaire d'expositions de différentes températures. Dans les images prises à l'angström 304 le matériel lumineux est à 60.000 à 80.000 degrés Kelvin. Dans ceux pris à l'angström 171, à 1 million de degrés. 195 images d'angström correspondent à environ 1.5 million de Kelvin, l'angström 284 à 2 millions à de degrés. Plus la température est chaude, plus vous regardez dans l'atmosphère solaire.

Images telescope


(SOHO's EIT telescope)

(EIT's telescope CCD)
spacer


Vent solaire en temps réel

Graph showing Real-Time Solar Wind (Expérience de formation image de rayon X d'ionosphérique polaire)
Real-Time Data of Solar Wind
Space Weather Dials Interpretation Guide
(Données en temps réel des vents solaires diffusée par le satellite de la NASA ACE)

24-hour measurements of Solar Wind (24 heures de mesures du vent solaire. Vitesse, pression dynamique, Kp-index.)

Dans l'image de gauche, la terre est au centre et à droite du soleil, qui lui n'est pas représenté. En outre nous regardons vers le bas sur le pôle Nord. Ainsi, le chiffre représente le plan équatorial. Le cercle vert en pointillés montre l'orbite géosynchrone. Le vent solaire atteint les limites du champ magnétique de la terre, où un mouvement ondulatoire est formée (ligne rouge). Donc,à travers cette perturbation, la pression est équilibrée par la pression du champ magnétique terrestre. Le point au cours de laquelle cet équilibre a lieu est appelée la magnétopause (ligne bleue). Les données de l'ACE de la NASA (Advanced Composition Explorer) par satellite sont utilisées pour calculer la forme et la position de la magnétopause et les arcs des troubles en temps réel, mais aussi de les prévoirs pour la prochaine période. (heure de Greenwich). Le satellite ACE sert à mesurer le vent solaire à un point de la terre au soleil à une distance d'environ 200 rayons terrestres, environ 1,5 million de kms de la Terre et de 148.500.000 kms du Soleil. Les données nous permettent de prédire plusieurs minutes avant que le vent solaire nous parviennent, de ce qui va arriver sur la terre.

Real Time Solar X-ray

Graph showing Real-Time Solar X-ray Flux
Solar X-ray Flux
(Ce graphique montre 3 jours de valeurs solaires de 5 minutes en 5 minutes des flux de rayons X. Les données de la NOAA-SWPC, centre des prévisions météorologiques)
X-ray:   Wm^2<10^5  Wm^2>10^5 
Graph showing Real-Time Satellite Environment Plot
Terrain environnement par satellite
(Ce graphique combine des données satellitaires et terrestres pour fournir un aperçu de l'environnement satellite géosynchrone actuelle, exprimée dans la Kp-Index)
Kp-Index:   Kp<4  4<=Kp<7  Kp>=7 

Quand il ya une activité épisodique solaire, il ya aussi des effets. Un danger pour les astronautes et pour l'électronique des satellites et des engins spatiaux, tous dépend de la dose de rayonnement à partir des particules énergétiques. Les perturbations du champ géomagnétique peuvent endommager les systèmes électriques, perturber les communications, se dégradent la haute technologie des systèmes de navigation, ou de créer des spectaculaire aurores boréales au Nord et au Sud . Une éruptions soudaines affectent l'ionosphère immédiatement, avec des effets négatifs sur les communications radio et de navigation (GPS et LORAN). Les sursauts radio provenant du Soleil ne doivent pas dépasser les tolérances du système téléphonique de bruit 2-3 heures par cycle solaire. Les particules énergétiques solaires arrivent de 20 minutes à plusieurs heures, menaçant l'électronique des engins spatiaux et les astronautes non protégés. Les éjection du plasma qui sorte des champs magnétique, et qui pénètre, arrive de 30 - 72 heures (en fonction de la vitesse initiale et de décélération) déclenchant une tempête géomagnétique, provoquant des courants dans la magnétosphère de particules. Les courants atmosphériques provoque un échauffement résistant accrue pour les opérateurs de satellites. Ils peuvent également induire des tensions et des courants dans les conducteurs au niveau du sol, ce qui affecte les réseaux électriques. Après une décharge électrostatique excessive, ça peut endommager l'électronique des engins spatiaux. L'ionosphère s'écarte de son état normal, en raison des courants et des particules énergétiques, ce qui peut nuire aux communications et a la radionavigation. SWPC fournit des Alertes de ces événements.


L'activité aurorale de la NOAA POES

Current Northern hemispheric power input map Space Weather Dials Interpretation Guide
Space Weather Dials Interpretation Guide
Space Weather Dials Interpretation Guide
Current Southern hemispheric power input map
Hémisphère Nord Auroral Carte SW Dials Guide Hémisphère Sud Auroral Carte
(La flèche rouge dans le graphique, qui ressemble à une aiguille d'horloge, indique le midi méridien )

Les instruments à bord du POES NOAA (satellite en orbite polaire de l'environnement opérationnel) surveille en permanence le flux de puissance porté par les protons, et les électrons qui produisent des Aurores boréales dans l'atmosphère. SWPC a développé une technique qui utilise les observations de flux de puissance obtenus au cours d'une seule passe du satellite sur une région polaire (ce qui prend environ 25 minutes) pour estimer la puissance totale déposée dans toute une région polaire des particules aurorales. L'estimation d'entrée d'alimentation est converti en un indice d'activité aurorale (à droite barre verticale) qui va de 1 à 10.


La création d'aurores
(Université d'Oslo)

Alertes météo spatiale - mois courant issued at 2200Z on 20 Oct 2014

Solar Activity Forecast
Solar activity is likely to be moderate with a slight chance for an X-class flare on days one, two, and three (21 Oct, 22 Oct, 23 Oct).

Geophysical Activity Forecast
The geomagnetic field is expected to be at unsettled to minor storm levels on day one (21 Oct), quiet to active levels on day two (22 Oct) and quiet to unsettled levels on day three (23 Oct). Protons have a slight chance of crossing threshold on days one, two, and three (21 Oct, 22 Oct, 23 Oct).

     Solar X-ray flux est silencieux(< 1.00e-6 W/m^2)

     Solar X-ray flux est actif (>= 1.00e-6 W/m^2)

     Une éruption de classe M a eu lieu (>= 1.00e-5 W/m^2)

     Une éruption de classe X a eu lieu(>= 1.00e-4 W/m^2)

     Un événement sans précédent s'est produit (>= 1.00e-3 W/m^2)

     Le champ géomagnétique est calme (Kp < 4)

     Le champ géomagnétique a été instable (Kp=4)

     Une tempête géomagnétique à eu lieu(Kp>4)

Images météo spatiale d'information avec la permission de:
NOAA - NWS Space Weather Prediction Center
Mauna Loa Solar Observatory (HAO/NCAR)
SOHO (ESA & NASA)